Communiqués de Presse


07.05.2021

Transition écologique : Renault Trucks France rejoint la convention des entreprises pour le climat

Renault Trucks, qui a annoncé que tous ses camions fonctionneront sans énergies fossiles à horizon 2040, poursuit son engagement et rejoint la Convention des entreprises pour le climat (CEC). Relais de la Convention citoyenne pour le climat, la CEC a pour objectif d’aider les entreprises signataires à construire des initiatives ambitieuses afin de réduire de 40 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 et contribuer à la régénération de la biodiversité. La CEC réunit aujourd’hui 50 dirigeants dont Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks France. À terme, l’objectif est de former un collectif de 150 dirigeants français.

De juillet 2021 à mars 2022, les dirigeants d’entreprise engagés dans la Convention citoyenne pour le climat vont travailler collectivement sur les six leviers identifiés par la Convention citoyenne pour le climat : formation, économie circulaire, gouvernance, finance, comptabilité et marketing éco-responsable. La réflexion de ces 150 décideurs permettra de faire émerger des propositions concrètes et une feuille de route. Ce parcours collectif « apprenant-agissant » sera composé de six sessions de deux jours.

Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks France, explique l’engagement de Renault Trucks : « Chez Renault Trucks, nous sommes convaincus du rôle crucial que doivent jouer les entreprises dans la transition écologique. Nous le sommes d’autant plus que, en tant que constructeur de véhicules industriels, nous sommes parties prenantes de nombreux projets ou actions qui participent à cette transition. C’est le cas bien sûr avec notre forte implication sur les énergies alternatives et nos objectifs ambitieux de réduction de CO2 avec une gamme complète de camions 100 % électriques, de notre projet de mise en place d’une filière de recyclage, de réutilisation et de valorisation des pièces pour poids lourds ou encore de nos projets de reconditionnement de véhicules pour prolonger leur durée de vie. Nous sommes rentrés dans une vraie logique d’économie circulaire. »