Communiqués de Presse


 

10.03.2020

RENAULT TRUCKS DÉMARRE LA FABRICATION EN SÉRIE DE SES CAMIONS ÉLECTRIQUES

Pour Renault Trucks, les camions électriques sont une réalité commerciale et industrielle. Le constructeur débute en mars 2020 la production en série de ses camions électriques D et D Wide Z.E., dans son usine de Blainville-sur-Orne. Ce démarrage marque un tournant décisif vers la transformation de la mobilité urbaine.

La production en série des camions électriques Renault Trucks D et D Wide Z.E. débute dans l’usine normande du constructeur à Blainville-sur-Orne. En activité depuis 1957, l’usine est spécialisée dans la production de véhicules de moyen tonnage et de cabines de camions. Chaque jour, 240 cabines y sont fabriquées et 72 camions de distribution y sont assemblés. Elle accueille désormais également l’assemblage des camions électriques du constructeur.

Une unité dédiée aux camions électriques

Pour assurer la fabrication des modèles électriques, différents aménagements ont été effectués au sein du site industriel de Blainville-sur-Orne.  Ainsi, à proximité de la ligne d’assemblage des camions des gammes distribution, le bâtiment Z.E., d’une superficie de 1 800 m², est désormais entièrement dédié aux opérations techniques liées aux véhicules électriques.

Des manipulations techniques y sont opérées en amont et en aval de l’assemblage des Renault Trucks D et D Wide Z.E. Ce bâtiment est également utilisé en tant qu’espace d’entreposage de composants, avec notamment une zone sous température contrôlée, dédiée au stockage des batteries.

50 heures de travail nécessaires à la fabrication d’un camion électrique

La fabrication des camions électriques débute une semaine avant leur passage sur la ligne avec des premières opérations qui sont réalisées dans l’enceinte du bâtiment Z.E. Différents sous-ensembles propres à un véhicule 100 % électriques (propulsion, moteur, boîte de vitesses, unité centrale…) sont assemblés par des techniciens habilités. Ils sont ensuite acheminés en bord de ligne d’assemblage afin d’être montés sur le véhicule.

Les Renault Trucks D et D Wide Z.E. sont assemblés sur la même ligne de montage que leurs équivalents diesel. En sortie de ligne, les camions électriques regagnent le bâtiment Z.E. pour que les techniciens puissent réaliser les opérations techniques et contrôles qualité spécifiques.

Les véhicules électriques reprennent ensuite les étapes de fabrication série avec un test sur la piste d’essai puis un passage au banc de performance.

Au total, une cinquantaine d’heures de travail est nécessaire à la fabrication d’un camion électrique.

Renault Trucks prévoit que les véhicules électriques représenteront 10 % de ses volumes de ventes à horizon 2025.