COVID-19 / Renault Trucks vous assure de son engagement pour vous permettre de poursuivre votre exploitation dans les meilleures conditions possibles. N’hésitez pas à contacter vos interlocuteurs habituels pour toute question. Renault Trucks reste à vos côtés. Voir nos établissements ouverts.

Communiqués de Presse


 

12.03.2020

EN 2019, RENAULT TRUCKS A MAINTENU SES POSITIONS DANS UN MARCHÉ TURBULENT

Avec 54 098 véhicules facturés, Renault Trucks a maintenu ses positions en 2019, dans un marché des véhicules industriels contrasté, entre un premier semestre très dynamique et un second en perte de vitesse. Sur le marché des plus de 6 tonnes, le constructeur français affiche une part de marché stable en Europe (8,5 %) et maintient sa position dominante en France avec 27,9 %.

Répartition des facturations par destination

  • France : 24 621 unités facturées (+2 %)
  • Europe : 24 544 unités facturées (-9 %)
  • International : 4 933 unités facturées (+10%)

 

Répartition des facturations par tonnage

  • Gammes lourdes et intermédiaires : 35 950 unités facturées
  • Véhicules utilitaires : 18 148 unités facturées

 

Maintien des volumes dans un marché européen agité

Renault Trucks a maintenu ses volumes dans un marché européen contrasté avec un premier semestre très dynamique, en hausse de 15 % et un second semestre en perte de vitesse avec un marché en baisse de 18 %.

Sur le marché européen des plus de 6 tonnes, Renault Trucks affiche une part de marché de 8,5 %, totalement stable par rapport à 2018.

Sur le marché européen des plus de 16 tonnes, le constructeur enregistre une légère baisse de 0,1 point de part de marché, tandis qu’il affiche une hausse de 0,3 point de part de marché sur les gammes intermédiaires 6-16 tonnes.

 

Maintien de la part de marché en France

2019 est la sixième année consécutive de hausse concernant le marché des véhicules de plus de 6 tonnes avec 54 548 véhicules immatriculés contre 53 694 l’année précédente soit une augmentation de 1,6 %. Renault Trucks conserve sa position de leader avec 15 306 véhicules immatriculés contre 15 154 en 2018 soit une hausse de 1 %. Le constructeur français stabilise sa part de marché à 27,9 % contre 28,1 % l’an dernier.

Sur le segment des véhicules de 6,1 à 15,9 tonnes, en recul de 2 %, Renault Trucks renforce sa position (+ 2,3 points). Avec une part de marché de 34,5 % contre 32,2 % l’an dernier, le constructeur national reste en position de force sur ce segment (1 827 véhicules immatriculés contre 1 737).

Concernant le marché des véhicules de plus de 16 tonnes, en croissance de 2 %, avec 13 479 véhicules immatriculés pour Renault Trucks et donc une progression de 0,5 % en volume par rapport à l’année dernière, la part de marché du constructeur cède 0,4 point. Elle s’établit à 27,4 %. Comme l’an dernier, ce marché repose sur une croissance équilibrée des segments des porteurs et des tracteurs dont les hausses respectives en volume s’établissent à 1,1 % et 2,6 %.

Sur le segment des porteurs, avec 6 930 porteurs immatriculés contre 6 665 en 2018, la progression de Renault Trucks s’établit à 4 % ; fort de la densité unique et du savoir-faire de son réseau, le constructeur national conforte sa position de leader. Sa part de marché croît de plus de 1 point et s’enracine à 37,3 %.

À noter que sur le segment des bennes à ordures ménagères et des véhicules de secours et d’incendie, Renault Trucks reste le leader incontesté avec respectivement 65,5 % et 66,5 % de parts de marché.

Concernant les véhicules de plus de 16 tonnes, avec 6 549 tracteurs immatriculés contre 6 752 l’an dernier, la marque au losange recule de 1,2 points. Sa part de marché marque le pas, atterrissant à 21,4 % contre 22,6 % en 2018.

Le segment de la construction, quant à lui, est en croissance de 4,6 %. Avec une part de marché de 28,3 % et une progression en volume de 9,1 % Renault Trucks y enregistre une croissance de 1,2 point.

Malgré la modestie du marché des véhicules au gaz (1 542 véhicules immatriculés en 2019), ce dernier affiche sa vivacité avec une augmentation en volume de 34,1 %. La part de marché de Renault Trucks progresse de 3 points et s’établit à 12,7 %.

Pour ce qui est des véhicules utilitaires, leur marché affiche, lui aussi, une croissance 13,7 % par rapport à 2018. Sur ce segment, le volume de Renault Trucks bondit de 19,2 % avec 9 211 immatriculations contre 7 728 l’an dernier. La part de marché de Renault Trucks s’établit à 7,9 % contre 7,6 l’an dernier.

 

Une progression des volumes de 10 % à l’international

À l’international, les volumes ont progressé de 10 % avec 4 933 camions facturés. Dans un contexte difficile avec un marché très bas, en recul de 28 %, Renault Trucks a gagné des parts de marché dans tous les pays.

Le constructeur français a notamment réalisé une performance historique sur le marché des plus de 16 tonnes en Turquie avec une part de marché en hausse de 3 points, s’établissant à 8,8 %.

Renault Trucks conforte également sa position dominante en Algérie avec une part de marché (plus de 16 tonnes) de 26 %. La fabrication des Renault Trucks C et K a débuté en 2019 dans l’usine d’assemblage du constructeur à Meftah et 850 camions ont été produits. En 2020, l’usine accueillera également l’assemblage des véhicules de la gamme D.

 

Des volumes record pour le véhicule d’occasion

En 2019, les facturations de véhicules d’occasion ont bondi de 11 % pour atteindre 9 442 unités. Dans un contexte difficile avec une offre très importante de véhicules d’occasion sur le marché, Renault Trucks a maintenu un faible niveau de stock, grâce notamment au déploiement d’offres spécifiques et uniques :

  • L’offre T Sélection, qui regroupe des véhicules d’occasion inspectés suivant 200 points de contrôle, sélectionnés en fonction de leur âge et de leur kilométrage et bénéficiant d’une garantie constructeur.
  • Les modèles sur-mesure issus de la Used Trucks Factory de Bourg-en-Bresse comme le Renault Trucks T X-Road ou le T P-Road, des tracteurs transformés en porteurs selon des processus industriels stricts et répondant parfaitement aux besoins des clients.
  • Des séries spéciales V.O., comme le T 01 Racing, totalement redessiné par les designers de Renault Trucks.

 

Enfin, 23 sites ont été labellisés « Used Trucks by Renault Trucks » en 2019. Un label qui garantit aux clients une sélection et une préparation exigeantes des véhicules d’occasion, ainsi qu’une offre étendue de véhicules et de services. Le constructeur a pour objectif d’atteindre 70 sites labellisés en 2020.

 

Une activité après-vente encore soutenue en 2019

Renault Trucks enregistre une solide progression de 3 % de son chiffre d’affaires pièces de rechange en 2019 et ce, malgré une activité transport en décroissance.

Le portefeuille de véhicules sous contrat de maintenance de plus de 36 mois progresse également de 13 % avec plus de 35 000 véhicules sous contrat.

L’année 2019 a également été marquée par le lancement de l’offre de maintenance prédictive, Start & Drive Excellence Predict dans quinze pays européens pour les véhicules des gammes T et T High. En 2020, Renault Trucks étendra cette offre à douze pays supplémentaires et aux gammes C, K et D et D Wide Z.E.

 

La mobilité électrique : une réalité industrielle et commerciale

2019 a marqué la commercialisation des camions électriques Renault Trucks. Le constructeur français propose une gamme 100 % électrique complète de 3,1 à 26 tonnes, la plus large du marché. Les clients accordent leur confiance à Renault Trucks qui a annoncé la signature d’un contrat historique avec le groupe Carlsberg, portant sur la livraison de vingt D Wide Z.E.

2020 marque le démarrage de la production en série des camions électriques Renault Trucks dans l’usine du constructeur à Blainville-sur-Orne.

Dans les quatre prochaines années, Renault Trucks investira 150 millions d’euros supplémentaires dans la mobilité électrique. Le constructeur prévoit que les véhicules électriques représenteront 10 % de ses volumes de ventes à horizon 2025.