Communiqués de Presse


 

17.09.2019

RENAULT TRUCKS FRANCE REMET 21 D WIDE 19 T GNC AUX TRANSPORTS HOUTCH

Renault Trucks France vient de remettre les clefs de 21 Renault Trucks D Wide 4x2 GNC 19 tonnes aux transports HOUTCH chez le distributeur local agréé (SOVIM) de Saint-Quentin. Ce sont les premiers véhicules dotés de 4 racks accueillant 4 bouteilles chacun, ce qui double son autonomie, la portant jusqu’à 800 kilomètres. Située, dans l’Aisne, cette entreprise familiale, spécialisée dans le transport grand régional de matières palettisées, met en œuvre une réelle démarche écoresponsable. Le choix de cette énergie de substitution s’inscrit pleinement dans cette stratégie.

Spécialisée dans la logistique globale et le transport grand régional de matières palettisées, l’entreprise familiale HOUTCH, située dans les Hauts-de-France (Aisne), est fidèle au constructeur national depuis 1965, date de sa fondation par André Houtch ; à ce jour, son parc de 200 véhicules est majoritairement composé de camions Renault Trucks.

HOUTCH, un transporteur engagé dans une démarche écoresponsable

Sous l’impulsion d’Alain et Hugues, directeurs généraux, l’entreprise s’est engagée dans une authentique démarche écoresponsable. « Nous avons opté pour une mobilité propre et durable. Nous avons fait le choix du gaz naturel comme énergie de substitution à travers l’acquisition de nouveaux véhicules, mais aussi en investissant dans une station de recharge rapide bio énergies ouverte 7j/7 et 24 h / 24 h pour en diffuser l’usage. Elle est accessible à l’ensemble des transporteurs et aux particuliers » commentent-ils.

« Nous avons intégré le réseau Gaz Up qui regroupe des transporteurs utilisant cette énergie et sommes signataires de la Charte objectif C02 du groupement FLO. Elle se traduit notamment par la plantation d’un arbre toutes les 10 palettes transportées. » poursuivent-ils.

Des véhicules au gaz naturel comprimé (GNC) à autonomie doublée

C’est tout naturellement que les transports HOUTCH se tournent vers la marque au losange lorsqu’ils souhaitent acquérir des véhicules propulsés par le GNC. « Les Renault Trucks D Wide 320 ch à autonomie doublée ont été développés pour ce client afin de répondre précisément à ses demandes, des tournées de 350 à 500 km. Traditionnellement, ils sont pourvus de 2 racks de quatre bouteilles chacun. Nous en avons ajouté 2 supplémentaires, portant ainsi l’autonomie de 400 à 800 km. Les transports HOUTCH ont testé cette solution, pendant trois semaines, sur un prototype développé pour eux. Ils ont ainsi pu assurer des missions longues tout en faisant le plein du véhicule au sein de l’entreprise » explique Laurent Dos Santos, ingénieur produit chez Renault Trucks France.

Vingt-et-un Renault Trucks D Wide CNG intègrent le parc des transports HOUTCH

Mardi 17 septembre, Bertrand Defrance, directeur de la concession Renault Trucks de Saint-Quentin (Sovim – groupe Gueudet) et Christophe Martin, directeur général de Renault Trucks France ont ainsi remis les clés des 10 premiers des 21 Renault Trucks D Wide 320 ch 4x2 CNG 19 tonnes équipés de caisses sèches et haillons à Alain et Hugues Houtch. Pour répondre à la diversité des missions, sur les 21 véhicules, 11 sont dotés de cabines courtes (Day Cab), 10 le sont de cabines longues surmontées d’un pavillon surélevé (Sleeper Cab).

Pour Bertrand Defrance, « l’acquisition par les transports HOUTCH de ces 21 véhicules témoigne de la confiance renouvelée qu’ils ont envers le groupe Gueudet, distributeur et réparateur local agréé Renault Trucks, mais aussi de la volonté d’une entreprise de s’inscrire pleinement dans la transition énergétique en ayant recours à une énergie alternative produite et commercialisée depuis plus de 10 ans par le constructeur ».

Le CNG présente un avantage indéniable. Pour Thibaut Bacquet, responsable Qualité Hygiène, Sécurité, Environnement de l'entreprise : « Diversifier notre flotte est indispensable si nous voulons continuer à livrer dans les agglomérations de Paris ou de Lille notamment les jours de pollution » explique-t-il. Le surcoût à l’achat souvent pointé du doigt ? L’argument est balayé par Alain Houtch. Pour lui, les aides de l’ADEME ou le prix du gaz inférieur à celui du Diesel permettent un amortissement du camion en dix ans.

L’offre GNC de Renault Trucks

Le Renault Trucks D Wide CNG (Compressed Natural Gas, en français : gaz naturel comprimé) peut recevoir un échappement horizontal ou vertical, en fonction des applications. Il est disponible en deux silhouettes : porteur 4x2, 16 ou 19 tonnes et porteur 6x2, 26 tonnes avec un moteur Euro 6 Step C NGT9  6 cylindres, de 8,9 litres de cylindrée et d’une puissance de 320 chevaux. Le Renault Trucks D Wide peut désormais parcourir jusqu'à 800 km en toute autonomie grâce à 2 racks de réservoirs supplémentaires (soit un total de 16 bouteilles représentant 240 kg ou 320 m3). Il est équipé d’une transmission automatique Allison, parfaitement adaptée aux usages urbains et régionaux. Ce véhicule est produit en France, à Blainville-sur-Orne (Calvados), dans les usines de Renault Trucks. Son entretien et sa maintenance sont assurés par le réseau Renault Trucks partout en Europe.

Depuis 2004, date de l’introduction des véhicules fonctionnant au GNC dans son offre, Renault Trucks a commercialisé près de 1 000 véhicules en France.

Les avantages du GNC

Pour le constructeur français, il n’existe pas d’alternative unique pour tous les métiers et tous les marchés ; l’avenir se caractérisera par un mix énergétique. L’enjeu reste de « proposer la bonne énergie, au bon endroit, au bon moment, pour le bon usage ».

Pour les métiers de la distribution urbaine, le gaz naturel constitue aujourd’hui une alternative mature au Diesel. C’est pourquoi Renault Trucks propose une offre de véhicules gaz naturel comprimé, énergie peu polluante. Le moteur GNC émet 15 % de CO2 en moins par rapport à un moteur Diesel équivalent, et jusqu’à 70 % en moins avec du biogaz. Les véhicules roulant au CNG sont éligibles à la pastille Crit’Air 1 et ne subissent pas de discrimination pour accéder à certains centres-villes qui mettent en place des mesures de restriction. Enfin, leurs moteurs ne rejettent quasiment pas de particules et n’émettent ni fumée ni odeur.

En termes de coûts d’exploitation, cette énergie se révèle avantageuse notamment grâce aux incitations gouvernementales ou aux aides émanant des collectivités territoriales. À noter que le gaz naturel est moins cher que le Diesel et que la dépollution du moteur ne nécessite pas d’AdBlue®.

Le marché français des véhicules au gaz de plus de 6 tonnes représentait approximativement 1 150 unités en 2018, il enregistre une forte croissance chaque année (25 % par rapport à 2017).