COVID-19 / Renault Trucks vous assure de son engagement pour vous permettre de poursuivre votre exploitation dans les meilleures conditions possibles. N’hésitez pas à contacter vos interlocuteurs habituels pour toute question. Renault Trucks reste à vos côtés. Voir nos établissements ouverts.

Paroles de conducteurs

Parce que leur métier est indispensable face à cette crise inédite du Covid-19, ils et elles continuent de livrer des marchandises précieuses.
Nous avons décidé d'interviewer plusieurs conducteur(ice)s afin de connaitre de l'intérieur un quotidien potentiellement changé depuis plusieurs semaines maintenant.

 

Interview réalisée le 27/04/2020 - Eric Wawrzyniak, Transports Duriaut

 

Qu’est-ce ce qui a changé le plus dans ta façon de travailler ?

La façon de manipuler les bordereaux de transport qui restent des vecteurs du virus. Alors on s'adapte, les bons de livraison restent en extérieur du véhicule dans les coffres, les chaussures dans les marche pied et le gel désinfectant est présent à profusion. Concernant les bons de livraison, j'ai inventé un système.

 

Qu’est-ce que tu ressens quand tu démarres une journée ?

Une fierté de servir une population qui est dans le besoin et pas dans la consommation à outrance.

 

Comment vois-tu évolution de ton métier ?

Pas de réponse à ce jour à cette question ; il faudra sortir de cet épisode avant de répondre.

 

Comment tu perçois le regard des gens vis-à-vis de ton métier ?

Enfin une reconnaissance du métier, ce n'est plus le camion qui dérange les gens sur les routes mais un super héros qui fait son boulot par passion au service sans condition de l'humanité.

 

 


 

 

Interview réalisée le 27/04/2020 - Philippe Arlaud, Patron-conducteur

 

Qu’est-ce ce qui a changé le plus dans ta façon de travailler ?

Les changements les plus importants sont les changements de destination, de type de transport, de rythme.

 

Qu’est-ce que tu ressens quand tu démarres une journée ?

Quand je démarre une journée je sens un grand vide et le départ est difficile.

 

Comment vois-tu évolution de ton métier ?

Je pense que beaucoup de choses vont changer dans le métier. Mais malheureusement je suis pas sûr que les choses changeront en bien.
Je pense qu’il va y avoir beaucoup d’extrême car certaines choses, paroles, comportements ne s’oublieront pas comme ça. Exemple: j’ai livré un particulier... les gendarmes ont été appelés... suite à délation.

 

Comment tu perçois le regard des gens vis-à-vis de ton métier ?

Les gens ont un regard content quand on livre... Mais dès que je rentre dans mon lotissement là je suis un pestiféré parce que je suis celui qui fait du bruit à 5h du matin quand je pars.

 

 


 

 

Interview réalisée le 22/04/2020 - Yannick Rollé, Transports Imany

 

Qu’est-ce ce qui a changé le plus dans ta façon de travailler ?

De toute évidence la mise en place de gestes barrière que ce soit au sein de l'entreprise ou chez les clients, un soin tout particulier à l’hygiène et à la désinfection des tracteurs avant et après Tournée (bien que j’étais déjà très pointilleux avant la dessus, encore plus dorénavant..).
Les chargeurs sont plus respectueux des chauffeurs et certain même nous proposent des masques et du gel hydroalcoolique.

 

Qu’est-ce que tu ressens quand tu démarres une journée ?

RAS tout va bien aucune anxiété, j’ai le sentiment d'être privilégié de pouvoir travailler et même une certaine fierté de pouvoir participer au maintien de l'activité dans le pays, un sentiment d'être utile accru.

 

Comment vois-tu évolution de ton métier ?

J'aimerais et j’espère une revalorisation de toute la filière transport, en effet le caractère l’indispensable de notre métier ne saute aux yeux de tous qu’en cette période de crise.
C'était déjà le cas avant mais dorénavant nous devrons adopter des réflexes d'hygiène et de propreté irréprochable pour nous et pour l'image de l'entreprise.

 

Comment tu perçois le regard des gens vis-à-vis de ton métier ?

Dommage qu’il faille en arriver là pour valoriser la profession, mais j’espère que les gens auront un regard meilleur et essentiel de notre métier désormais.
Il faut bouger les lignes, à Nous de les écrire ensembles. (Nous = tous les acteurs de cette filière transport. Manutentionnaire, Chauffeur, Exploitant, Services Administratifs, Affrètement, Direction, Constructeurs)