Déclaration 2016 sur l’esclavage moderne

Renault Trucks SAS

NOTRE ENTREPRISE

Renault Trucks SAS est une société française qui fabrique, commercialise, importe et vend des camions dans 130 pays à travers le monde. Renault Trucks SAS est une grande entreprise multi-sites avec plus de 7 900 employés répartis dans environ 4 sites à travers le pays.

Renault Trucks SAS est une filiale du Groupe Volvo, l’un des principaux fabricants mondiaux de camions, de bus, d’équipements de construction et de moteurs marins et industriels. Le Groupe fournit également des solutions complètes pour le financement, les pièces et le service. Le Groupe Volvo, dont le siège est à Göteborg, en Suède, emploie environ 100 000 personnes dans le monde entier, dispose de 66 établissements de production dans 18 pays à travers le monde et vend ses produits dans plus de 190 marchés.

 

LA PROTECTION DES DROITS DE L’HOMME - POLITIQUES, FORMATION ET SUIVI

Les produits du Groupe Volvo sont construits par des personnes, utilisés par des personnes, et rendent services à des personnes grâce à des biens et des services. C’est pourquoi la protection des droits de l’Homme est fondamentale pour le Groupe Volvo. Les gens sont au cœur de ce que nous faisons et gérer les ressources humaines de manière responsable, y compris le respect des droits de l’Homme et la prévention de l’esclavage moderne et de la traite des êtres humains, sont essentiels à la réussite commerciale à long terme du Groupe Volvo.

Le Groupe Volvo est signataire du Pacte mondial des Nations Unies depuis 2001. Le travail du Groupe Volvo sur la protection des droits de l’Homme est guidé par les principes du Pacte mondial des Nations Unies et les Principes directeurs de l’OCDE pour les entreprises multinationales. Cela permet au Groupe Volvo d’améliorer significativement les choses au niveau international et local.

Le Code de conduite du Groupe Volvo, qui définit le cadre de tout ce que nous faisons, repose sur des chartes internationales telles que le Pacte mondial des Nations Unies et les Principes directeurs de l’OCDE pour les entreprises multinationales. Ce Code énonce, entre autres, nos principes en matière de droits de l’Homme et de justice sociale. La tolérance zéro pour le travail forcé et le travail des enfants fait partie de notre code depuis 2003. Le travail forcé, y compris la servitude pour dettes, la traite des êtres humains et d’autres formes d’esclavage moderne, n’est pas accepté dans les activités du Groupe Volvo.

Le Code est disponible sur le site  www.volvogroup.com. Le Code est complété par une vingtaine d’autres principes qui décrivent plus en détail la façon dont nous abordons et respectons les normes minimales du Code. Tous les employés sont encouragés à signaler des violations ou violations présumées du Code.

En 2016, le Groupe Volvo a lancé le “Game of Conduct”, afin de sensibiliser et de faire connaître les comportements responsables dans l’ensemble du Groupe. Le “Game of Conduct” fait partie de la formation obligatoire en ce qui concerne le Code et est disponible en 14 langues et est également accessible sur tablettes et appareils mobiles.

 

APPROCHE DE LA CHAÎNE D’APPROVISIONNEMENT

Le Groupe Volvo reconnaît que la chaîne d’approvisionnement automobile est complexe. Il y a souvent plus de 5 niveaux de fournisseurs entre la société de fabrication automobile et le fournisseur de matières premières.

Les attentes du Groupe Volvo pour ses fournisseurs en ce qui concerne les principes et les normes minimales de comportement responsable sont énoncées dans notre Code. Depuis 1996, notre programme d’achat responsable n’a de cesse d’augmenter les exigences vis-à-vis des fournisseurs en matière d’environnement, d’éthique des affaires et de droits de l’Homme. Nous nous attendons également à ce que nos fournisseurs assument la responsabilité de leurs sous-fournisseurs pour le déploiement de ces exigences dans leur chaîne d’approvisionnement.

 

NOS ACTIVITÉS

Le travail du Groupe Volvo sur la protection des droits de l‘Homme et de la justice sociale est un voyage continu. Au cours de l’année 2016, le Groupe Volvo a:

  • Réalisé une analyse des risques pour identifier les risques les plus élevés de travail forcé et de trafic d’êtres humains dans nos opérations et notre chaîne de valeur.
  • Désigné un fournisseur pilote dans l’un de nos pays à haut risque afin de mieux comprendre les processus de d’audit sociale. Sur la base des résultats du projet pilote, un processus sera mis en place pour vérifier les fournisseurs en mettant l’accent sur les pays à haut risque.
  • Élaboré et initié un projet d’audit interne pour aider à identifier, évaluer, atténuer et remédier aux violations potentielles des droits de l’Homme.
  • Aidé 2 partenaires commerciaux indépendants d’assemblage pour procéder à une auto-évaluation de leur respect de notre code de conduite.
  • Développé d’avantage notre programme d’évaluation des risques clients avec une emphase sur l’éthique des affaires, les problèmes sociaux et environnementaux.

Vous trouverez plus d’informations sur les activités du groupe Volvo, notre Code de Conduite, le Game of Conduct, notre programme d’achat responsable et nos activités de développement durable en 2016 dans le “Annual and Sustainability Report”.

Cette déclaration est faite conformément à la loi anglaise sur l’esclavage moderne de 2015 et a été approuvée par le président de Renault Trucks SAS,

Signé


Bruno Blin
Président
Juin 2017